Quantcast
Channel: ReliefWeb Updates
Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548

Mali: Les activités du CICR au Mali, Janv. - Déc. 2014

0
0
Source: International Committee of the Red Cross
Country: Mali

En 2014, le CICR a continué à assister et à protéger les victimes du conflit, ainsi qu’à promouvoir le droit international humanitaire (DIH) auprès de différents publics dont les porteurs d’armes et les autorités. Les activités ci-dessous ont été menées :

PROTECTION

VISITES AUX PERSONNES PRIVÉES DE LIBERTÉ Dans le cadre de ses activités en faveur des personnes détenues le CICR a :

• visité près de 4156 détenus dans 30 lieux de détention permanents ou temporaires. Ceci inclut les visites aux personnes détenues par les mouvements armés suite aux évè-nements de Kidal de mai 2014 et à d’autres évènements dans le nord du pays. Suite à ces visites, le CICR a rencontré régulièrement toutes les autorités concernées pour trouver des solutions aux problèmes constatés, notamment quant aux questions de traitement, de nutrition et d’accès aux soins ;

• poursuivi ses efforts en vue d’améliorer les conditions de détention, notamment à travers des livraisons mensuelles de matériel d’hygiène dans les principales maisons d’arrêt et lieux de détention temporaires du pays. Dans le même but, le CICR a rénové les installations sanitaires et le système d’adduction d’eau de la Maison d’Arrêt de Sikasso, de la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako, au Camp 1 de la Gendarmerie et à la Gendarmerie Pré-vôtale de Gao ;

• assisté les autorités dans la prise en charge des cas de malnutrition en détention à travers un programme de nutrition thérapeutique dans les maisons d’arrêt de Bamako, de Kati et de Koulikoro. Au total, 44 personnes souffrant de malnutrition sévère ont été admises dans le programme entre janvier et décembre 2014. En parallèle, le CICR a travaillé avec les autorités à l’élaboration d’un menu standard équilibré destiné à améliorer la situation nutritionnelle dans les prisons au Mali.

• supporté les autorités pour la mise en œuvre d’un programme d’amélioration de l’accès aux soins à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako.
En parallèle, le CICR a assuré la prise en charge des frais médicaux de 45 détenus gravement malades dans divers lieux de dé-tention qui ont été transférés à l’hôpital pour des examens ou une hospitalisation ;

• offert aux détenus la possibilité de rétablir ou de maintenir les liens avec leurs familles grâce à 353 appels téléphoniques, et 177 messages Croix-Rouge, dont les contenus ont été contrôlés au préalable par les autorités détentrices.


Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548

Latest Images

Trending Articles





Latest Images