Quantcast
Channel: ReliefWeb Updates
Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548

Mali: Bamako : les femmes enceintes du nord du Mali

0
0
Source: Agency for Technical Cooperation and Development
Country: Mali

Depuis le début du conflit au Mali en 2012, elles sont des milliers à avoir fui le Nord pour se réfugier dans les régions pacifiées du Sud. ACTED fournit depuis 2013 une assistance médicale aux femmes enceintes et déplacées, en s’appuyant sur des structures de santé locales afin de garantir la durabilité du projet.

« Tombouctou. Je viens de Tombouctou. »

Gnagna s’assoit sur le sol de son petit appartement et évoque le passé douloureux. La plaie est encore béante: il y a deux ans à peine, la jeune femme et son mari ont dû fuir en toute hâte la crise dans le nord du pays. Dans ses bras, Gnagna portait alors un enfant de quatre mois, sans savoir où ses pas allaient la conduire.

Aujourd’hui, Gnagna et sa petite famille ont fini par trouver un toit, dans un immeuble aux façades écorchées dans une commune de Bamako. « C’est petit, mais pour le moment, ça va. A quatre…et bien à quatre, on verra. », concède Gnagna. En disant cela, son premier enfant regarde le ventre gonflé de sa mère, comme s’il avait compris ce qu’elle disait.

Des soins médicaux pour les femmes enceintes déplacées

A quelques kilomètres de là, dans un centre de santé communautaire, la sage-femme Habikoné s’affaire pour accueillir les nouveaux patients, dont plusieurs femmes enceintes. Ces femmes, Habikoné les connaît, ce n’est pas la première fois qu’elles viennent. « On en voit passer jusqu’à 25 par jour », dit-elle avec un grand sourire. « Elles viennent pour des consultations et des soins. Elles viennent pour tout, en fait, et il s’agit particulièrement des femmes d’ACTED.» Par « femmes d’ACTED », Habikoné veut parler des femmes enceintes déplacées qui, depuis octobre 2013, reçoivent gratuitement des soins médicaux avec l’intervention d’ACTED à Bamako. Bouakar, le médecin-chef du centre explique « On est très contents du partenariat avec ACTED. C’est bon pour les femmes enceintes qui n’ont pas les moyens de se payer un traitement avant l’accouchement. » Il secoue la tête et ajoute, la mine un peu sombre : « Les femmes du Nord, elles ont rarement les moyens de se payer des soins. A cause de la guerre, elles ont beaucoup souffert et n’ont plus grand-chose à elles».

Les coupons de santé

ACTED a identifié un certain nombre de femmes enceintes déplacées parmi les plus pauvres. Pour chacune de ces femmes, sont distribués des coupons leur permettant de recevoir gratuitement des soins. Il y a, entre autres, les consultations prénatales, les échographies, les bilans de grossesse, les carnets de suivi, l’accouchement et puis bien sûr le suivi après la grossesse. Et ACTED rembourse ensuite le centre de santé. Au 28 février 2014, ACTED avait déjà distribué 550 coupons de santé à 127 femmes enceintes déplacées. Les équipes d’ACTED organisent également des séances de sensibilisation sur les pratiques d’hygiène de base, l’importance de l’allaitement, la santé reproductive, la prévention du SIDA/VIH ou encore sur les violences faîtes aux femmes. « Les femmes envoyées par ACTED sont souvent bien mieux sensibilisées que les autres », reconnaît la sage-femme Habikoné.


Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548

Latest Images

Trending Articles





Latest Images