Quantcast
Channel: ReliefWeb Updates
Mark channel Not-Safe-For-Work? cancel confirm NSFW Votes: (0 votes)
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel.
0

Senegal: Le chemin vers la gratuité des soins au Sénégal

0
0
Source: European Commission Humanitarian Aid department
Country: Senegal

Il est 11 h du matin et la chaleur est de plus en plus forte. Je me trouve à l´ intérieur d´un véhicule de la Commission Européenne avec l´experte régionale communication et une journaliste de RFI qui nous accompagne. Deux voitures UNICEF et Croix Rouge Française nous suivent pour la visite de plusieurs sites dans le cadre du programme d´appui à la région médicale de Diourbel dans le dépistage et la prise en charge de la Malnutrition Aigüe chez l´enfant. Afin de répondre à la crise nutritionnelle qui a frappé la région en 2012, la Croix-Rouge a développé, grâce au financement du département d´Aide Humanitaire et Protection Civile de la Commission (ECHO), un programme de prise en charge de la malnutrition aigüe sévère. Une deuxième phase du projet est en cours actuellement, cofinancée par UNICEF et couvrant l´ensemble des structures de santé de la région.

Nous nous trouvons à un peu plus de 150 km de Dakar et pourtant nous avons fait plus de quatre heures en voiture. Mais les routes ne sont pas toujours en bon état et nous avons été bercés par les aléas des embouteillages et les arrêts permanents des cars rapides (petits bus colorés bleus et jaunes typiques du Sénégal). Finalement nous arrivons au centre à l´Hôpital Ndamatou dans la ville de Touba. Nous sommes à l´heure pour le rendez-vous avec le Directeur de l´Hôpital Ndamatou. Mr. Moustapha Sourang et là et nous reçoit dans son bureau avec un grand sourire. Il est satisfait du programme.

La région de Diourbel est la deuxième région la plus peuplée après Dakar et les indicateurs liés à la malnutrition aigüe globale sont alarmants, mais la prise en charge à l´hôpital se passe bien. L ´hôpital héberge l´un des 5 CREN (centres d´éducation nutritionnelle) que la Croix Rouge a mis en place. Le centre accueille les enfants malnutris avec complication médicale. Les patients y sont admis pour une durée d´une quinzaine de jours afin de prendre en charge leur malnutrition ainsi que leurs autres pathologies.

La gratuité des soins est assurée dans ce projet par la Croix-Rouge grâce au financement d´ ECHO et UNICEF. Cependant, le relais devrait être pris dans le futur par le gouvernement du Sénégal qui vient de mettre en place une politique de gratuité qui pourrait assurer la continuité du projet. “Nous n´aimons pas appelé ce programme “gratuité des soins” car ici les gens pensent que ce qui est gratuit n´est pas toujours bon. Nous préférons parler de la “prise en charge gouvernementale” pour faire comprendre aux populations qu´il y a une vraie valeur dans les médicaments administrés et que quelqu´un paye effectivement pour assurer leur qualité”, assure Mr. Sourang.

A l´unité de CREN, nous trouvons 5 mamans avec leurs petits. Je m´approche d´une des mamans et lui demande pourquoi son fils de 1 ans est là. Le petit souffre de malnutrition car la maman a eu un bébé très suivi après lui et a dû arrêter l´allaitement avec l´un pour pouvoir alimenter l´autre. Le petit Moustafa regarde les yeux semi-fermés dans le vide. Le docteur espère que dans une semaine, grâce au traitement reçu, il puisse reprendre une vie normale. Le cas de Moustafa n´est qu´un entre des centaines de cas au Sénégal et dans l´ensemble de la région du Sahel.

Esther Huerta García
Desk responsable communication pour Afrique de l´Ouest

Latest Images

Trending Articles