Quantcast
Channel: ReliefWeb Updates
Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548

Mali: 150 observateurs de la CEDEAO pour superviser le second tour de l’élection présidentielle malienne

0
0
Source: ECOWAS
Country: Mali

N°: 236/2013

10 août 2013 [Bamako - Mali]

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a déployé une mission d’observation électorale au Mali en vue de la supervision du second tour de l’élection présidentielle prévu le dimanche 11 août 2013 dans ce pays.

La mission, qui s’inscrit dans le cadre du Protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, est dirigée par l’ancien président ghanéen John Agyekum Kufuor et vise à s’assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d’un scrutin libre, transparent et crédible.

Elle est appuyée par une équipe d’assistance technique de la Commission de la CEDEAO composée notamment du président de l'institution, M. Kadré Désiré Ouédraogo, de la commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité ainsi que du directeur des Affaires politiques de ladite Commission, respectivement Mme Salamatu Hussaini Suleiman et Dr Abdel Fatau-Musah.

Forte de 150 observateurs d’expertises différentes et variés en provenance de tous les Etats membres de la CEDEAO, à l’exception du Mali, la mission comprend, entre autres, des membres de la Cour de Justice et du Conseil des sages de la CEDEAO, des parlementaires de la Communauté et des Etats membres. On retrouve également en son sein des membres des commissions électorales nationales de la région, des experts du Centre Koffi Annan d’Accra, du Réseau des structures nationales de gestion des élections en Afrique de l’Ouest et des membres de la société civile.

Les observateurs seront déployés sur l’ensemble du territoire national, mais avec une plus forte concentration dans des régions telles que Sikasso, Bamako, Ségou, Koulikoro, Mopti et Kayes avec pour but essentiel d’observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement.

Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement du second tour du scrutin à l’issue duquel la mission exprimera son opinion et formulera, en cas de besoin, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral.

Déjà présente au Mali pour l’observation du premier tour de cette élection qui s’était déroulé le dimanche 28 juillet 2013, la mission d’observation électorale de la CEDEAO fera une déclaration préliminaire sur le déroulement du second tour par le truchement de son chef, le président John Agyekum Kufuor, lors d’une conférence de presse prévue le 12 août.

Ce second tour opposera le candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM), M. Ibrahim Boubacar Keïta, communément appelé IBK, arrivé en tête avec 39,79% des voix, à celui de l’Union pour la République et la démocratie (URD), M. Soumaïla Cissé, crédité, lui, de 19,70%, selon les résultats définitifs du premier tour proclamés le mercredi 7 août par la Cour constitutionnelle.


Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548