Quantcast
Channel: ReliefWeb Updates
Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548

Mali: Les premiers soldats ivoiriens rejoignent la MISMA

0
0
Source: ECOWAS
Country: Mali

N°: 120/2013 6 mai 2013 [Bamako - Mali]

Les soldats précurseurs du contingent ivoirien devant intégrer la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA) sont arrivés par voie terrestre à Bamako, le dimanche 5 mai 2013.

Ce contingent comprend 100 éléments, sur les 235 du bataillon logistique que la Côte d’Ivoire devrait fournir à la MISMA.

Avec l’arrivée des Ivoiriens, le nombre de soldats de la MISMA déployés sur le territoire malien s’élève désormais à 6 323.

Les troupes de la MISMA sont déployées dans le district de Bamako ainsi que dans les régions de Koulikoro, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal.
Plusieurs personnalités maliennes et étrangères ont visité certaines de ces localités libérées et actuellement sécurisées par les troupes africaines.

C’est le cas du président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou, du chef d’état-major général des armées nigériennes, le général de division Seyni Garba, et du ministre nigérien de la Défense, Mahamadou Karidjo, qui se sont rendus à Gao. Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, et le ministre délégué à la Défense de la Guinée, Me Abdoul Kabèlè Camara, leur avaient emboîté le pas. Tout comme eux, le Représentant spécial de la présidente de la Commission de l'Union africaine et chef de la MISMA, l’ancien président burundais Pierre Buyoya, est allé aussi à Gao, mais également à Kidal.

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, et son ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel-major Yamoussa Camara, ont visité, eux, les troupes de la MISMA déployées à Sévaré, dans la région de Tombouctou et Nara, dans la région de Koulikoro. Quant au Premier ministre malien de transition, Diango Cissoko, il a rendu visite aux soldats africains déployés à Banamba, Koulikoro et Gao.

Cette semaine, le ministre des Forces armées du Sénégal, Augustin Tine, accompagné du chef d’état-major des armées sénégalaises, le général de division, Mamadou Sow, et du Haut commandant de la Gendarmerie nationale, le général de corps d’armées Abdoulaye Fall, sera en déplacement dans plusieurs régions maliennes où sont stationnées des troupes de la MISMA.

Le déploiement de ces troupes se fait conformément au plan prévisionnel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), créée le jeudi 25 avril 2013 par le Conseil de sécurité à travers sa résolution 2100.

La MISMA, dont l’effectif total est de 7 208 hommes, y compris les soldats tchadiens, devra être incorporée aux 12.600 Casques bleus et policiers de la MINUSMA censée assurer à compter du 1er juillet 2013, la relève de la MISMA, menée actuellement par l'Union africaine et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour la sécurité et la stabilisation du Mali.

Les détails de la transition de la MISMA en MINUSMA seront examinés les 8 et 9 mai 2013 à Addis-Abeba, en Ethiopie, au cours d’une réunion tripartite regroupant les Nations unies, l’Union africaine et la CEDEAO.

Outre la libération des régions maliennes occupées par des groupes terroristes, les troupes africaines ont également pour mission de participer à la sécurisation de l’élection présidentielle malienne de juillet 2013.


Viewing all articles
Browse latest Browse all 14548

Latest Images

Trending Articles