Quantcast
Channel: ReliefWeb Updates
Mark channel Not-Safe-For-Work? cancel confirm NSFW Votes: (0 votes)
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel.
0

Niger (the): Criquet pèlerin - Mise à jour 21 décembre 2012

0
0
Source: Food and Agriculture Organization
Country: Algeria, Chad, Egypt, Libya, Mali, Mauritania, Morocco, Niger (the), Saudi Arabia, Sudan (the), Western Sahara

Essaims et bandes sur la côte de la mer Rouge

La situation relative au Criquet pèlerin est menaçante le long des deux côtés de la mer Rouge, où la reproduction hivernale est en cours en Arabie saoudite, en Égypte et au Soudan. Le mois dernier, des groupes d’ailés et de petits essaims sont arrivés sur la côte à partir des zones de reproduction estivale de l’intérieur du Soudan et y ont pondu. Des éclosions ont eu lieu récemment et les larves forment de petits groupes et bandes dans les zones sub-côtières du Wadi Diib, dans le nord-est du Soudan et le sud-est de l’Égypte, ainsi que dans les zones côtières voisines de l’Égypte. Les pontes se poursuivent en Égypte, où des opérations de lutte sont en cours. Jusqu’à présent, les infestations sont limitées aux zones susmentionnées. Ailleurs, des ailés en faibles effectifs sont présents dans le delta du Tokar, au Soudan. En Arabie saoudite, des pontes et des éclosions ont eu lieu sur la côte au nord de Djeddah et des opérations de lutte sont en cours contre des bandes larvaires en formation. On s’attend à davantage d’éclosions dans les prochaines semaines.

Dans la Région occidentale, les infestations acridiennes continuent à décliner dans le nord du Sahel, au Mali, au Niger et au Tchad. Néanmoins, des groupes de larves et d’ailés persistent dans le nord du Niger, où les opérations de lutte se poursuivent. Des traitements continuent également dans l’ouest de la Mauritanie contre des groupes de larves et d’ailés. Au Maroc, une reproduction à petite échelle perdure dans la partie méridionale du Sahara occidental, où de petits groupes d’adultes en ponte ont été traités. On s’attend à davantage d’éclosions et à la formation de petits groupes et bandes larvaires dans les prochaines semaines. En Algérie, les équipes de lutte ont traité de petits groupes de larves et d’adultes en ponte dans l’extrême sud, le long de la frontière du Mali et du Niger.

Une stricte vigilance devrait se poursuivre en Mauritanie, au Maroc, en Algérie et en Libye pendant les prochaines semaines pour détecter tout groupe ou essaim en provenance du Sahel. Par la suite, la menace devrait diminuer.

Latest Images

Trending Articles